Recommander

Mercredi 8 août 3 08 /08 /Août 10:35


Ah ! Manresa hors saison , quel bonheur !
On se croirait dans l'Auvergne des années après guerre. D'abord, il faut imaginer un paysage sans grues. Difficile, car le ciel en est très chargé.
Après, les visites ... Conseil : bien regarder les horaires d'ouverture, car ce n'est pas ouvert bien longtemps. Les affiches sont trompeuses, elles aguichent, avec des vues bien alléchantes, un vieux pont, une superbe cathédrale se détachant dans le ciel azur, mais c'est sans compter les quartiers qui l'entourent. Il ne fait pas vraiment bon s'y promener, hors saison en tout cas.

A Manresa, ce que nous avons pu visiter, par chance, au niveau saison & horaires, c'est la cathédrale.
Bien entendu, l'entrée est payante, l'euro symbolique, ce qui a encore le don de m'hérisser le poil.

Nous étions donc seulement 2 dans une immense cathédrale de style gothique, froide, mais riche en rétables.

Manresa est aussi la ville dans laquelle Ignace de Loyola se retira pour vivre une vie d'ermite dans une grotte (qui se visite), et rédiger ses exercices spirituels.

Par LA - Publié dans : Voyage Espagne
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Dimanche 18 février 7 18 /02 /Fév 11:10


La Route Cistercienne, à découvrir en Catalogne.
Cette route se situe au sud de Barcelone, avant Tarragone, à l'intérieur des terres.
On peut y trouver de magnifiques Monastères, dont les plus connus sont celui de Poblet, de Sante Creus, et Santa Maria de Valbona.
Un conseil : visitez ces lieux hors-saison, c'est un véritable régal.

La vie monastique a encore lieu à Poblet, ce qui oblige à effectuer la visite avec un guide, qui vous demandera si vous parlez plutot Catalan ou Castillan, ce qui permet d'ouvrir de grands horizons au niveau de la compréhension. Quand on dit que la France est en retard au niveau des langues ...

La visite fut donc suivie en Castillan, car il y avait dans notre groupe d'autres français, pour qui le catalan reste une langue régionale, au meme titre que le Breton ou le Corse.

Les cloitres sont de toute beauté, et nous recommandons le monastère de Sante Creus pour son calme, la déambulation dans les jeux de lumière, et la pause au soleil. La visite, meme effectuée sans guide, peut s'éterniser. Les batiments ont des volumes saisissants, et la pierre dorée au soleil offre un avant-gout d'un printemps qui se profile dans des lumières chaudes et rassurantes.

Poblet est tout aussi saisissant, mais peut-etre moins accueillant, car nous ne pouvons visiter les lieux à notre rythme. On y sent aussi une certaine oppulence, (due à son passé royal ?), qui dénote légèrement de l'esprit cistercien. Mais il ne faut pas se voiler la face, même si nous retrouvons une certaine pureté ascétique due à l'architecture et à la pierre, on y devine le pouvoir que de tels monastères exerçaient sur la population certainement asservie au temps du règne de ces lieux.
Par LA - Publié dans : Voyage Espagne
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus